Actualités

BILAN 2017 et Voeux pour 2018

En 2017 Arts-Totem a organisé ou animé ces événements artistiques et culturels:

  • 4 MARS: NAISSANCE DU M.O collectif d’associations ( Chenu ) : Animation terre/Performance et Peinture collective /Création du totem MO placé au lac de Marçon
  • 1er AVRIL: Concerts/Performances/Repas au lac de Marçon: EXPO de Grands tableaux
  • 8 AVRIL « JARDINS DU LOIR » expos/ land-art/ ateliers terre et pierre/performances (autour du Lac de Marçon)
  • 29,30 avril et 1er mai : Exposition/concert/atelier, LECORBUSIER (Marçon)
  • 6 MAI « Festival KESTUBOUINE » EXPO /Animation pierre et land art  (autour de la salle communale de Marçon)
  • 4 JUIN « Festival des arts de Pringé »  (Luché-Pringé) EXPO /Animation pierre
  • 12 au 23 juillet: Exposition à Château du Loir au Caveau des Récollets
  • 16 septembre : «  Festival BERCE TROP PRES DU MUR »   Exposition /ateliers pierre et mosaïque
  • 16 & 17 septembre : Exposition et atelier pierre LECORBUSIER (Marçon)
  • 28 oct au 06 novembre : Fête des arts: Exposition et 5 ateliers créatifs / soirée repas- concerts
  • 10 Décembre: Marché de Noêl de Poncé sur le loir
  • 17 Décembre « Cabaret du coeur » à VAAS : performance et oeuvres offertes par les artistes/artisans pour soutenir les restos du coeur de château du loir.

 

Nos événements, expositions-concerts, ateliers et animations,

ont été fréquentés par plus de 3500 personnes, ces deux dernières années. Plus de 250 œuvres ont été crées par les enfants et les adultes qui ont participé aux ateliers publics ou privés; enfin des centaines de créations ont été achetées par les visiteurs. 

Nos membres participent à l’organisation et l’animation de plusieurs événements et collaborent avec des associations de notre région.
Nous sommes impliqués dans le collectif « Mouvement oblique » depuis sa création.

Merci à toutes les assos (Achenu, AssoMnanbule, Parpaing prod, Baobab, Zutanobazar, Ondes positives…etc), tous les artistes et les mairies qui nous ont permis de vivre tous ces merveilleux moments festifs, et tant d’autres également en tant que spectateurs.

Quelle dense et belle année 2017!

Pour nous artistes ou artisans plasticiens, il reste difficile de trouver notre place dans ce monde rural, et nous faisons un bilan en demi teinte, malgré notre investissement régional: Pour trouver notre publique, et gagner notre croute, il nous faut souvent aller vers les villes, d’autant que le gouvernement Macron fait trois pas en arrière concernant notre possibilité d’enseigner, au travers des « nap ou tap » mis en place dans les écoles…

l’année 2018, semble compliquée à appréhender régionalement, il nous faut peut-être nous fixer moins d’objectifs, pour bien  les préparer et mieux les réussir.

Nous sollicitons également nos élus pour qu’ils nous aident à valoriser durablement nos métiers, nos projets et les actions menées dans nos campagnes.

le courrier ci dessous en témoigne…

voeux1 copy

Marçon le 15 Janvier 2018

 

Messieurs le  président de la commission artistique et culturelle de notre nouvelle communauté de commune, Mesdames et Messieurs les élus.

Nous vous prions d’étudier avec bienveillance les objectifs, les propositions et les questions que nous vous adressons dans l’attente de vous rencontrer très prochainement.

Notre association a pour objet et vocation de favoriser la création, de promouvoir et d’encourager les activités artistiques et culturelles.
Elle a pour mission de mettre en œuvre des projets collectifs, par l’organisation d’événements, de stages, de formations, de séminaires et d’animations diverses.

Elle a pour objectif d’organiser la visibilité d’œuvres artistiques, notamment par la mise à disposition et la gestion d’un site internet présentant les artistes et artisans de notre région avec leurs œuvres et les ateliers (cours ou animations) qu’ils proposent.
L’association développe ses activités en territoire rural dans une dynamique de partage de savoir-faire, d’échanges et de découvertes, pour une participation collective au « vivre ensemble ». 

1/ NOS ACTIONS: 

Depuis 17 ans, nous organisons, encadrons et coordonnons des ateliers d’arts et d’artisanat d’art. Une dizaine de nos membres ont animé ou animent des ateliers dans les centres culturels et les écoles du département, des départements voisins et ce jusqu’en Ile de France.

Nous souhaitons continuer à développer et élargir les propositions liées à ces objectifs : ceci afin que chaque municipalité de nos communes fraîchement regroupées, puisse faire appel à nos compétences associatives ou individuelles . Nos événements, expositions-concerts, ateliers et animations ont été fréquentés par plus de 3500 personnes, ces deux dernières années. Plus de 250 œuvres ont été crées par les enfants et les adultes qui ont participé aux ateliers publics ou privés; enfin des centaines de créations ont été achetées par les visiteurs.

Nos membres participent à l’organisation et l’animation de plusieurs événements et collaborent avec des associations de notre région.
Nous sommes impliqués dans le collectif « Mouvement oblique » depuis sa création.

2/ NOS QUESTIONS:

A/ Ateliers d’arts à l’école: 

Nous sommes inquiets de la fin annoncée des activités « NAP » liées au retour à la semaine de 4 jours. Beaucoup d’entre nous vont perdre ou ont déjà perdu leur emploi auprès des mairies qui les embauchaient.
Serait-il envisageable de prolonger cette ouverture de l’école aux arts et à la culture, et qu’un espace nous soit proposé par la « com-com » :

– Pour y avoir une lisibilité des ateliers que nous proposons, avec des expositions permanentes fréquemment renouvelées.

– Pour y favoriser la venue et les partenariats avec nos écoles ou autre structures. – Pour y mettre en place des ateliers ouvert à tous durant l’année, et notamment dédiés aux enfants le mercredi.

B/ Bilan de la concertation citoyenne : « objectif SCOT »

Nous avions été auditionnés et filmés lors du passage de la caravane du SCOT dans notre région, nous avons étudiés les directions qui sont évoquées dans son bilan : «   l’attractivité économique du pays sera renforcée, les commerces de proximité et l’artisanat seront valorisés…Le Pays va davantage miser sur le développement du tourisme…en rendant plus attractifs et visibles les atouts du pays… »

Pensez vous que les artistes et les artisans que nous sommes, seront mieux reconnus, valorisés et aidés individuellement ou collectivement, suite à cette étude ?

C/ le 1 % artistique: 

Pouvez vous nous dire pourquoi nos lieux de vie et  de partage sont privés d’œuvres artistiques dans leur conception initiale? Est-ce un oubli ou une absence de prise en compte de la présence de nombreux artistes habitants notre région?

Dans le cadre du réaménagement du territoire, nous vous interpellons pour vous faire part de notre interrogation sur le fait qu’aucun budget au titre du 1 %  dédié à une création artistique, n’ait été envisagé dans les différentes constructions actuelles et futures, votées dans nos communes par la collectivité territoriale.

Pourrait-il y avoir conformément à la loi, un appel d’offre pour la réalisation d’une œuvre d’art dans l’école de musique qui doit bientôt se construire à Marçon, ainsi que pour le nouveau centre de loisir et la maison des services ?
Peut-on envisager des budgets pour une action rétroactive dans tous les autres bâtiments déjà réalisés (ou restructurés) comme le Collège de La Chartre sur le Loir, La maison des associations et la « Castelorienne » de Château du loir…

3/ NOS PROPOSITIONS:


A/ Nous cherchons un ou des lieux à investir durablement. 

Les artistes ont besoin d’exposer pour se faire connaître, vendre et aussi créer des liens socio-culturels. Tous n’ont pas la chance de posséder des locaux ou des ateliers pouvant accueillir des visiteurs.
Nous souhaiterions gérer collectivement un espace de « co-working » ou des ateliers ouverts à tous seraient proposés. Peut être avez vous un lieu à nous suggérer, parmi les différents sites que vous souhaitez valoriser .
Malgré nos difficultés actuelles, nous restons solidaires et motivés, afin de répondre également à toutes vos demandes, autour des actions que vous menez, ou envisagez.

B/ Proposer c’est participer au développement de notre territoire: 

En tant qu’habitants et acteurs du territoire, nous désirons construire, mettre en valeur et rendre attractif celui-ci: Lui donner une identité, améliorer sa capacité à proposer et développer des événements et des activités artistiques et culturelles. Pour cela, nous travaillons déjà avec la mairie de Marçon qui nous soutient, mais aussi avec le « MO » qui regroupe 15 associations impliquées dans ces dynamiques. Nous espérons que les réflexions que nous menons autour de l’artisanat, l’art, la culture et le patrimoine en milieu rural, puissent être présentées, entendues et prises en compte par les élus et acteurs du développement de notre nouvelle communauté de commune.

Elles sont destinées à produire de nouvelles offres et services à nos concitoyens. Elles peuvent également valoriser des lieux existants, et contribuer au développement économique et à l’attrait touristique du territoire.
C’est aussi une manière de donner envie aux visiteurs de découvrir, de séjourner, voir de s’installer dans cette belle vallée que nous habitons.

L’un de nos projets : Notre site internet a  pour ambition de référencer l’ensemble des artistes et des associations culturelles, afin de présenter une route des arts du territoire, avec notamment les spectacles, les lieux et ateliers que l’ont peut visiter ; les animations, les stages et cours, ou l’ont peut s’inscrire. Ce site pourrait être greffé sur le projet du pays qui met en place le « Voyage Numérique en Vallée du Loir »

A court terme et pour pérenniser les actions en cours, et celles à venir, nous serons amenés à déposer d’éventuelles demande de subvention.

C/ Votre positionnement sur ces sujets et leurs enjeux: 

Nous vous proposerons donc, à l’occasion d’une rencontre, différents projets ou idées nées de nos expériences associatives, dans l’espoir de vous y sensibiliser. Nous aimerions étudier ensemble, ceux qui pourraient être mis en place, avec votre soutien ; Nous pourrons alors finaliser ces projets, en proposant  des partenariats avec le  pays, les collectivités, les organismes, les banques, les entreprises et les associations intéressées.
Nous souhaitons aussi interpeller le député et les différents élus et acteurs de la collectivité territoriale, afin de les informer de « l’obligation de décoration des constructions publiques »

Pour ce qui concerne l’école de musique de Marçon, ils nous semble que ce bâtiment public plus qu’un autre encore, doit revêtir et intégrer une dimension artistique liée à sa fonction culturelle et sociale.

4/ INFORMATIONS: liées à notre demande: Qu’est-ce que le 1 % artistique ?

C’est l’expression d’une volonté politique de soutien à la création et de sensibilisation à l’art de notre temps. C’est une procédure spécifique de commande d’œuvres d’art à des artistes. Elle offre depuis plus de cinquante ans un cadre d’action original pour favoriser la rencontre entre un commanditaire public, un artiste, un architecte et le public, en dehors des institutions dédiées à l’art contemporain. Le « 1% » a fait récemment l’objet d’une modernisation visant à simplifier son application. Le « 1% » est ouvert à l’ensemble des formes d’expression dans le domaine des arts visuels, des disciplines les plus traditionnelles, comme la peinture ou la sculpture, aux nouveaux-média, la vidéo, le design, le graphisme, la création sonore, la création paysagère etc…
Il permet à des artistes de tendances diverses de créer des œuvres d’art pour agrémenter un lieu de vie, en collaboration avec des architectes et de contribuer ainsi à sensibiliser le public à l’art contemporain. Il constitue un outil primordial de création dans le domaine des arts visuels par les moyens qu’il mobilise et le champ d’ expérimentation qu’il offre aux artistes pour s’exprimer dans l’espace public. : http://www.culturecommunication.gouv.fr/Politiques-ministerielles/Le-un-pour-cent-artistique

Certains artisans d’art ou artistes de notre région, répondant aux appels d’offre du 1 %, partent travailler dans d’autre régions pour réaliser des projets artistiques :Souvent participatifs, ces chantiers  développent  l’imaginaire , l’ouverture à l’art et à la culture, les échanges intergénérationnels et la mixité social ; Ils peuvent être déterminants pour des jeunes en apprentissage qui s’y inscrivent et qui découvrent les métiers artisanaux qui sont les nôtres.
En incluant ce 1% dans les réalisations publiques actuelles et à venir dans nos campagnes, les artistes qui y vivent pourront répondre à ces appels d’offres, et mener à bien la réalisation d’oeuvres individuelles ou collective, permettant de donner une identité artistique et culturelle à notre Vallée du Loir et ses environs.

5/ ETATS DES LIEUX: Nos attentes pour participer au développement artistique, culturel et touristique de notre région: 

Nous sommes très sensibles au fait que le cinéma, le théâtre, la musique la danse, les festivals soient subventionnés et permettent l’accès à ces formes artistiques et culturelles (« Graines d’images », « Festiloir », « malice au pays ») avec également des artistes en résidence (Zutano bazar…).

Nous constatons que les arts plastiques sont le « parent pauvre » de notre région, alors qu’ils pourraient permettre à tous ceux qui le souhaitent de s’émanciper, d’apprendre et de partager autour de l’intelligence des mains.

Ces activités peuvent éveiller la curiosité des jeunes vers des métiers manuels, et accompagner tout un chacun sur les chemins de la création, en offrant des espaces d’épanouissement personnel, de valorisation, d’ouverture sur les autres (Pouvant utiliser l’art-thérapie).

En l’absence d’une école d’arts plastiques ou d’un centre culturel qui les héberge, nous espérons de votre part des propositions pour nous aider à trouver et investir une salle dédiée aux arts plastiques, à l’artisanat d’art et aux projets collectifs qui y sont liés.
Nous pourrions y proposer des cours, des ateliers ou des formations, dans de nombreux domaines liés à nos arts et à nos métiers respectifs.

6/CONCLUSION 

Nous attendons votre invitation, afin de vous faire part de projets et de propositions qui permettraient d’enrichir, de valoriser et de donner une identité à notre jolie Vallée du Loir.

Nous souhaitons participer de manière individuelle ou collective à l’amélioration des loisirs et des services offerts à nos concitoyens du monde rural. L’association Arts-totem par le biais de ses membres (toujours plus nombreux chaque année), par son implication dans le collectif  « Mouvement oblique » et son travail depuis 17 ans avec les écoles, les école d’art et les centres socio-culturels, pense avoir un rôle important à jouer, pour le développement culturel et touristique de notre campagne.

Comme de nombreux exemples le prouvent dans les « carnets de campagne » de France inter, ici même et dans d’autre régions rurales, la mise en lumière des nombreux acteurs du secteur artistique, artisanal et culturel, contribue largement à offrir une meilleur dynamique de la réussite, du bien être et de l’épanouissement de chacun d’entre nous.

Nous sommes prêts à vous rencontrer pour discuter des enjeux fondamentaux de la dynamique artistique, artisanale, sociale et culturelle de nos campagnes.

Artistiquement et culturellement
Les artistes et artisans d’arts associés d’Arts-totem.